Aikido

L’Aïkido est un art martial japonais qui puise ses origines dans différentes pratiques martiales traditionnelles (Budo). Le fondateur de l’Aïkido, Morihei UESHIBA (1883-1969), constitua une synthèse de ces disciplines en y intégrant une philosophie non violente respectueuse de l’individu. La signification des trois idéogrammes (kanji) se traduit comme suit :
saito gokyo

   合  AÏ   Union, harmonie.
   気  KI   Energie, soufflé.
   道  DO  La voie, l’étude

L’Aïkido est donc la voie de l’union des énergies et consiste dans sa pratique à ne pas s’opposer à la force de son adversaire-partenaire, mais de s’harmoniser avec et de l’utiliser dans sa technique. La pratique est articulée autour de techniques à mains nues (immobilisations et projections) et avec armes (sabre, batôn, poignard). Il n’existe pas de compétition en Aïkido, on cherche avant tout à progresser vis à vis de soi-même (et non des autres…) en développant ses propres capacités : souplesse, agilité, rapidité, force, endurance… Mais aussi la vigilance, la maîtrise de soi, le respect des autres.
La pratique de cet art martial (Budo) s’adresse donc à tous, hommes, femmes et enfants et permet de s’épanouir tout en s’ouvrant vers une autre culture, celle du Japon.