Séjour uchi-deshi – Iwama avril 2017: Enseignement de Saito Hitohira sensei – Katsu Haya Hi / 勝 速日

Séjour uchi-deshi à Iwama d’avril 2017

L’enseignement de SAITO Hitohira sensei : Katsu haya hi / 速日

C’est toujours un événement de séjourner à Iwama comme uchi-deshi auprès de SAITO Hitohira Sensei et de sa Famille. Ce lieu chargé d’histoire  où vécu Ô sensei, reste un endroit où le temps suspend son vol et nous nous retrouvons immergés au cœur de l’Aïkido et de son enseignement traditionnel. Cette année nous étions pas moins de 19 uchi-deshi venus d’Italie, du Brésil, d’Allemagne, de Russie, de Suisse et de France.

Parmi les nombreux enseignements dispensés par SAITO Hitohira sensei lors de notre séjour, sensei a insisté sur les paroles de Ô Sensei Morihei Ueshiba en mettant en avant dans son enseignement le principe de « Katsu Haya Hi ( 速日) » que l’on pourrait traduire par « l’état d’esprit de la victoire rapide ». Il est difficile d’exprimer par des mots ce que nous avons vécus dans la pratique.  Sensei a longuement insisté sur cet aspect lors des différents cours et nous a fait prendre conscience de l’engagement nécessaire du corps mais aussi de l’esprit dans cet engagement. Une des images utilisée par sensei que je retiens pour illustrer cette notion de « katsu haya hi » est l’engagement de la lumière qui s’engouffre dans une pièce sombre lorsque l’on ouvre une porte. Cela illustre pleinement l’exigence d’engagement nécessaire dans le temps avec le principe d’awase que l’on doit chercher à développer dans notre pratique face aux mouvements et ouvertures que peut proposer notre partenaire. S’engouffrer pleinement, de façon claire et généreuse dans le mouvement de l’autre pour lui appliquer notre technique. A ce titre, on retrouve dans cette attitude de riches éléments liés à la religion shinto et le principe de Seimei (清明) qui signifie une attitude intérieure libre dimpureté avec un esprit clair et joyeux.

Notre séjour fut marqué aussi d’autre part par l’apparition des cerisiers en fleurs et leur célébration(hanami). Pour cette occasion sensei nous a préparer d’excellents yaki-soba. Ce fut un merveilleux temps de partage où lors du repas, sensei nous a tracé une explication de la cosmologie shintoïste et des liens profonds qu’elle entretient avec la pratique de l’Aïkido.

Merci beaucoup aux uchi-deshi présents mais aussi à SAITO Hitohira sensei et sa famille pour leur accueil chaleureux et ces instants partagés. Je repars en France la valise chargée de précieux souvenirs et d’éléments de travails pour développer notre pratique d’ l’Aikido. Iwama est véritablement un lieu où l’on apprend sur soi.